SULFATE DE GLUCOSAMINE EFFECTS SECONDAIRES & SECURITE

Le sulfate de glucosamine est VRAISEMBLABLEMENT SANS DANGER lorsqu’il est pris par voie orale de manière appropriée chez les adultes.

Le sulfate de glucosamine est ÉVENTUELLEMENT SANS DANGER lorsqu’il est injecté dans le muscle deux fois par semaine sur une durée maximale de six semaines ou lorsqu’il est appliqué sur la peau en association au sulfate de chondroïtine, au cartilage de requin et au camphre sur une période maximale de huit semaines.

Le sulfate de glucosamine peut provoquer de légers effets indésirables, dont des nausées, des brûlures d’estomac, des diarrhées et une constipation. Ses effets indésirables rares sont la somnolence, les réactions cutanées et les maux de tête.

Précautions et mises en garde particulières :

Grossesse ou allaitement : Les connaissances scientifiques fiables sont insuffisantes pour déterminer l’innocuité du sulfate de glucosamine pendant la grossesse ou l’allaitement. En attendant d’en savoir plus, n’utilisez pas du sulfate de glucosamine pendant la grossesse ou l’allaitement.

Asthme : Un cas a été signalé associant une crise d’asthme à la prise de glucosamine. Les données ne permettent pas de déterminer avec certitude si la glucosamine était à l’origine de la crise d’asthme. En attendant d’en savoir plus, les personnes asthmatiques doivent être vigilantes vis-à-vis des produits contenant de la glucosamine.

Diabète : Des études antérieures suggèrent que le sulfate de glucosamine pourrait augmenter le taux de glycémie chez les diabétiques. Toutefois, de nombreuses études plus récentes et plus fiables indiquent que le sulfate de glucosamine ne semble pas affecter le contrôle de la glycémie chez les diabétiques de type 2. La glucosamine semble être sans danger pour la plupart des diabétiques, mais ces derniers doivent surveiller étroitement leur taux de glucose.

Cholestérol élevé : Les études suggèrent que la glucosamine peut augmenter les taux de cholestérol chez les animaux, mais pas chez les humains. Toutefois, certaines études antérieures ont suggéré que la glucosamine pourrait élever les taux d’insuline, ce qui pourrait accroître les taux de cholestérol. Par mesure de précaution, si vous prenez du sulfate de glucosamine en présence d’une hypercholestérolémie, il faudra surveiller étroitement vos taux de cholestérol.

Pression artérielle élevée : Les études antérieures suggèrent que le sulfate de glucosamine peut augmenter les taux d’insuline, ce qui pourrait augmenter la pression artérielle. Toutefois, des études plus fiables suggèrent que le sulfate de glucosamine ne produit pas cet effet. Par mesure de précaution, si vous prenez du sulfate de glucosamine en présence d’hypertension, il faudra surveiller étroitement votre pression artérielle.

Allergies aux mollusques et crustacés : Étant donné que certains produits à base de sulfate de glucosamine sont réalisés à partir de la coquille de crevettes, de homards ou de crabes, les produits de glucosamine pourraient provoquer des réactions allergiques chez les personnes allergiques aux mollusques et crustacés. Toutefois, les réactions allergiques chez ces personnes concernées sont généralement causées par la chair des mollusques et des crustacés, pas la coquille. Aucun cas n’a été signalé concernant les réactions allergiques à la glucosamine chez les personnes allergiques aux mollusques et crustacés. Des données montrent également que ces personnes allergiques peuvent prendre en toute sécurité les produits à base de glucosamine.

Chirurgie : Le sulfate de glucosamine pourrait affecter les taux de glucose dans le sang et interférer avec son contrôle pendant et après l’intervention chirurgicale. Arrêtez de prendre du sulfate de glucosamine au moins deux semaines avant l’opération.

Informatie uit deze bron is gebaseerd op gegevens uit kwantitatief en-of kwalitatief wetenschappelijk onderzoek en zonder invloed van een belangengroep, professionele organisatie of fabrikant tot stand gekomen.